Priorités communautaires

Forum local du Français pour l'avenir

Le Forum local de Winnipeg est un événement d'une journée qui réunit à chaque année près de 200 élèves bilingues du secondaire de partout au Manitoba. Le Forum local est organisé par Le français pour l'avenir, en collaboration avec la Société franco-manitobaine et l'Université de Saint-Boniface.

Au cours de cette journée remplie d'activités et d'ateliers interactifs et amusants, les élèves participant au Forum local vivront une expérience culturelle et linguistique ensemble en français.

Le français pour l'avenir et la Société franco-manitobaine invitent toutes les écoles de la Division scolaire franco-manitobaine et d'immersion des 9e à 12e années à participer à l'évènement.

Quand et où aura lieu le Forum local

Le Forum local aura lieu le mardi 17 avril 2018 à l’Université de Saint-Boniface.

Les objectifs du Forum local

  • Établir des liens linguistiques et culturels entre les élèves participants.
  • Célébrer le bilinguisme et mettre l'accent sur le potentiel culturel et professionnel d'une éducation en français.
  • Rassembler des élèves de différents coins de la province, en leur fournissant l'opportunité immédiate d'en apprendre sur leurs cultures et leur communauté.
  • Inspirer et éduquer la nouvelle génération sur la valeur da la dualité linguistique au Canada.

http://french-future.org/fr/forum-local-de-winnipeg-2017/  

Article

Une célébration du bilinguisme
Par : Jason Cegayle

Le 18 avril 2017, dix écoles secondaires francophones et immersions, ont participé au 21e Forum local de Winnipeg à l’Université de Saint-Boniface (USB). L’événement d’une journée est offert par Le français pour l’avenir en collaboration avec la Société franco-manitobaine (SFM) et l’USB. Les objectifs de l’événement visent à établir des liens linguistiques et culturels entre les participants et à inspirer la nouvelle génération sur la valeur de la dualité linguistique au Canada tout en offrant des activités et d’ateliers interactifs et amusants en français.

Le maître de cérémonie, Louis-Félix Fontaine, avec sa personnalité dynamique, a ouvert la journée avec quelques mots de bienvenue en encourageant les participants à « créer des alliés et trouver un mot préféré en français à travers la journée ». Ensuite, Daniel Boucher, président-directeur de la SFM et Christian Perron, directeur des services aux étudiantes et aux étudiants de l’USB, ont signalé l’importance du bilinguisme. M. Boucher a indiqué « le bilinguisme est vraiment important sur plusieurs niveaux, spécialement pour créer des amitiés et des connexions qui vont au-delà de la journée et qui continuent demain et à l’avenir ».

Les trois ambassadrices du Français pour l’avenir, Danèle Déquier, Cassandra Phaneuf et Anna Schaible-Shur ont partagé leurs expériences inoubliables lors du Forum national des jeunes ambassadeurs du français (FNJA), qui a eu lieu en août 2016 à Toronto, Ontario. C’était lors du FNJA que ces jeunes leaders ont développé leur passion pour le bilinguisme et leurs compétences en leadership pour entreprendre des activités et des projets afin de promouvoir le bilinguisme dans leurs communautés. Avec beaucoup d’enthousiasme, les trois ambassadrices ont encouragé les participantes et les participants à soumettre leur candidature comme ambassadeur/ambassadrice pour le prochain FNJA qui aura lieu à Charlottetown, Île?du-Prince-Édouard en août 2017. Selon Anna, « ces genres d’événements motivent l’individu à parler en français et l’encouragent à motiver les autres de parler le français aussi. Après le FNJA, vous aurez ce sentiment de motiver les autres à parler en français pour le reste de vos jours »!

À la suite de la cérémonie d’ouverture, les participantes et les participants se sont rendus à leur atelier. Les participants ont eu l’occasion de choisir des ateliers auxquels ils s’intéressaient parmi une variété d’ateliers sportifs, technologiques, artistiques et scientifiques en français. Des activités telles que Cardio Dance, Scan 3D, Création d’un mini-album photo et la Création de crème glacée, ont été quelques ateliers parmi les 13 offerts cette année. Bronwyn Smyth, une étudiante en dixième année au Collège Churchill nous a partagé que « l’une de mes parties préférées de la journée était l’atelier de Sciences infirmières, parce qu’un jour, j’aimerais devenir infirmière ». Les trois ambassadrices du Français pour l’avenir ont choisi d’animer l’atelier Salle d’échappe. Essentiellement, les participantes et les participants devaient résoudre une série d’indices pour trouver une clé qui leur permettait de « s’échapper » de la salle. Yvonne Fleury, accompagnatrice des participants de l’Institut collégial Saint-Paul dit que « c’était un vrai plaisir d’observer les élèves travailler en équipe et en français ».

Un autre objectif du Forum local de Winnipeg est de célébrer le bilinguisme en mettant l’accent sur le potentiel culturel et professionnel d’une éducation en français. Après les ateliers et les activités du matin, les participantes et les participants ont écouté une conférence présentée par Monique LaCoste, consultante des relations médias pour les Jeux d’été du Canada 2017, qui auront lieu à Winnipeg du 28 juillet au 13 août. Monique LaCoste a partagé son cheminement personnel résumant comment elle a obtenu la poste de consultante des relations médias. Elle a raconté qu’à un jeune âge, elle s’intéressait à la gymnastique. Lors des Olympiques en 1976, Monique a vécu sa première expérience comme spectatrice dans la première rangée du stade avec sa famille. Après avoir vu la performance de la gymnaste roumaine Nadia Comaneci, qui a obtenu des notes parfaites, elle fut inspirée qu’une jeune, quelques années plus vieille qu’elle-même, a su réussir grâce à sa détermination et sa persévérance. Monique a donc utilisé cette inspiration pour développer son propre talent. Elle est finissante du Collège universitaire de Saint-Boniface et a été chanteuse au Festival international de la Chanson de Grandby, qui se situe tout au nord à Alert, Nunavut. Elle a travaillé dans le domaine des médias et elle a été annonceuse pour les Jeux olympiques en 2010 à Vancouver. Ses expériences ont éventuellement mené à son poste avec les Jeux d’été du Canada 2017. Elle affirme que ces opportunités étaient possibles grâce à son bilinguisme et elle a encouragé les participants de valoriser et de mettre en œuvre leurs connaissances des deux langues officielles du Canada. Monique indique « qu’il y a toutes sortes d’opportunités si vous avez de la passion. Quand on travaille fort, tout est possible. Le français est comme une arme secrète pour atteindre vos objectifs ».

Après le dîner, les ateliers de l’après-midi ont eu lieu. Certains ont sorti leur côté compétitif pendant une partie intense de Dodgeball animé par Marc Foidart, d’autres de s’exprimer à travers du combat durant l’atelier d’Arts martiaux, animé par Guy Vincent. Des participants intrigués par les produits naturels ont assisté à l’atelier intitulé Un petit pot de nature animé par Marie-Anne Beaudette Dallaire. Lors de cet atelier, les participantes et les participants ont appris certains dons bénéfiques présents dans la nature et comment produire un baume guérisseur qu’ils ont ensuite amené avec eux après l’atelier. Quelques participantes et participants ont pris part à la simulation environnementale « des ballons pour le climat », animé par Janelle Delorme. Cette simulation a permis aux participants d’élargir leurs perspectives sur différentes situations environnementales du monde et les actions que l’humain pourrait entreprendre pour les améliorer. Pour les artistes, les participants pouvaient s’inscrire à l’atelier de Henné, animé par Christel Lanthier. Luc Blanchette, enseignant à l’École régionale Saint-Jean-Baptiste a vraiment aimé voir les résultats de l’activité de henné, « les dessins qu’ils ont faits montaient jusqu’à leur poignet ou à leur coude »!

Un forum local n’est pas complet sans la musique d’une artiste locale! Après les ateliers d’après-midi, les participantes et les participants se sont rassemblés une dernière fois, pour une performance incroyable de Faouzia. Tous ont écouté avec ferveur la voix chaleureuse et puissante de cette artiste talentueuse.

La 21e édition du Forum local a terminé avec des mots de clôture du maître de cérémonie Louis-Félix Fontaine. Selon Hailey Berthelette, participante et étudiante en dixième année à l’École Edward-Schreyer, « les activités m’ont rappelé de toujours faire l’effort de parler en français ». 

Une journée remplie d’activités et d’ateliers en français, Cassie Phaneuf, ambassadrice du Français pour l’avenir a remarqué que son moment préféré de la journée fut « lorsque les participants  faisaient beaucoup d’effort de parler en français sans que je leur rappelle de le faire. J’espère que les participants ont été inspirés de parler en français aujourd’hui ».