Priorités communautaires

Forum local du Français pour l'avenir

Article

Forum local de Winnipeg – Le Français pour l’avenir

La francophonie mise à l’honneur

par : Adnane Ouchene

La journée du mardi 17 avril 2018 a été marquée par l’organisation du Forum local de Winnipeg. Cet événement organisé par le Français pour l’avenir, en collaboration avec la Société de la francophonie manitobaine (SFM) et l’Université de Saint-Boniface (USB), réunit chaque année près de 160 élèves bilingues du secondaire de partout au Manitoba. Au cours de cette journée remplie d’activités et d’ateliers interactifs et amusants, les élèves participants ont vécu une expérience culturelle et linguistique des plus enrichissantes. 

À l’occasion de cet évènement, le Français pour l’avenir et la SFM ont invité toutes les écoles de la Division scolaire franco-manitobaine et d’immersion de la 9e à la 12e année. En effet, outre l’établissement de liens linguistiques et culturels entre les élèves participants, le Forum local de Winnipeg permet de célébrer le bilinguisme et de mettre l’accent sur le potentiel culturel et professionnel d’une éducation en français. Il s’agit d’une aubaine pour rassembler les élèves des quatre coins de la province, en leur fournissant l’opportunité immédiate d’en apprendre davantage sur leurs cultures et leur communauté. Cette nouvelle génération est l’avenir de la francophonie et ce sont eux qui vont prendre le flambeau de leurs aïeux. Il est alors indispensable de les inspirer et les éduquer sur la valeur de la dualité linguistique au Canada en général, et au Manitoba en particulier. 

Pour sortir du cadre scolaire et carré de l’école, casser la routine des jeunes élèves et les pousser à s’engager pendant cet événement, les organisateurs, et à leur tête madame Joanne Dupuis, coordonnatrice du Forum local de Winnipeg 2018, ont adopté une approche à la fois ludique et instructive. Ils ont prévu une journée chargée en mettant en place une multitude d’activités sous forme d’ateliers, afin que chacun des participants puisse se retrouver dans son élément. Les enseignants, quant à eux, ont mis de côté leur casquette d’instituteur pour retrouver le plaisir de participer à des jeux en compagnie de leurs élèves, le tout dans une atmosphère harmonieuse, pleine d’énergie et 100% en français. 

Grâce à ses talents d’orateur et à son sens de l’humour, le maître de cérémonie, Louis-Félix Fontaine, a pu secouer ses invités de bon matin et les pousser à participer à une série de jeux (sondages, questionnaires, cris…) animé par le Conseil jeunesse provincial, et ainsi briser la glace de la timidité et ravigoter leurs esprits pour les amener à profiter pleinement de cette journée. « Nous sommes aujourd’hui avec plusieurs jeunes d’à travers la province, pour qu’ils nous montrent de quel bois ils se chauffent », rajoute Louis-Félix. La bonne ambiance était à l’ordre du jour et la salle Martial-Caron de l’USB était en « feu ». Des fous rires par-ci, des éclats de joie par-là, la journée ne faisait que commencer et toute la salle semblait y prendre plaisir.

En plus des élèves des différentes écoles francophones ou d’immersion, quelques représentants de la communauté francophone ont pris l’initiative de partager des paroles pleines de sagesse et de connaissance avec l’auditoire. Parmi les invités d’honneur, madame Angèle Bernardin, conseillère au conseil d’administration du Français pour l’avenir, s’est présentée en premier, pour ensuite céder la parole à monsieur Daniel Boucher, directeur général de la Société de la francophonie manitobaine, et à monsieur Christian Perron, directeur du recrutement et de la direction des services aux étudiantes et étudiants à l’Université de Saint-Boniface. Tous, sans exception, ont invité les jeunes élèves à renouer contact avec leur culture francophone, un héritage transmis de génération en génération, et de considérer la compétence de parler cette belle langue, en plus de l’anglais, un atout dont peu de personnes bénéficient. L’ensemble des intervenants a mis l’accent sur le fait que la communication est la clef de l’épanouissement, et qu’avec la maîtrise de la langue de leurs ancêtres, non seulement cela leur rend hommage, mais fait aussi toute la différence sur le plan professionnel et personnel.

« Je suis en 12e année au Collège Churchill et j’ai été nommée ambassadrice du Manitoba au Forum national des jeunes ambassadeurs 2017. Mon rôle d’ambassadrice consiste à promouvoir le bilinguisme, et en particulier la langue française dans ma communauté, pour encourager les élèves à prendre la parole et à pouvoir s’exprimer dans la langue de Molière. Le Forum local de Winnipeg représente une grande journée, car les élèves peuvent découvrir de nouvelles activités, et notamment en pratiquant la langue française. Il y a tellement d’activités amusantes et divertissantes que les gens peuvent essayer. En tant qu’ambassadrice et élève en 12e année au Collège Churchill, j’encourage les élèves à participer à des événements organisés par la communauté, car le français représente une opportunité. Les jeunes doivent être fiers de leur langue, peu importe leur niveau, et doivent s’impliquer davantage dans la communauté», souligne Grace Fedirchuk.

La journée s’annonce très chargée et l’USB a aménagé plusieurs de ses locaux en mettant en place les équipements nécessaires afin d’organiser quelques 13 ateliers à différents thèmes. L’ensemble des ateliers était animé par une équipe de professionnels, maîtrisant la matière ou la discipline en question, pour pouvoir transmettre une information claire et lucide dans une ambiance chaleureuse et conviviale. 

Les activités étaient tellement diversifiées que tous les goûts étaient satisfaits, commençant par des exercices physiques (les arts martiaux, la cardio-dance, le dodgeball, etc.), en passant par des expériences scientifiques et des simulations médicales dans le pavillon Marcel A. Desautels de l’USB réservé aux études infirmières, pour enfin se consacrer à des activités plus atypiques telles que le henné, le compost et le perlage de fleurs métisses.

D’autant plus, telle une cerise sur le gâteau, la prise de parole du conférencier Tristan Fréchette, participant à La grande traversée, a, à la fois, clôturé et couronné les interventions des invités, en partageant des anecdotes inédites avec l’auditoire et en les emmenant dans un univers appartenant à un autre monde. L’émission retrace le périple de dix candidats lancés dans une aventure hors du commun pour seul et unique objectif, traverser l’Atlantique à bord d’un voilier dans des conditions similaires à celles de l’époque coloniale. 

Le midi a marqué une pause bien méritée, pendant laquelle les participants ont dégusté des plats succulents offerts par le Café Rencontre situé au centre étudiant de l’USB. Pendant ce temps, les portes du studio de la radio universitaire Réveil FM étaient ouvertes et Renaud Doucet, animateur à la radio Envol 91.1 FM, accueillait les élèves voulant partager leurs expériences au micro lors de son émission.

L’extraordinaire performance du groupe les Chiens de prairie sur la scène de la salle Martial-Caron a confirmé la fameuse citation « le meilleur pour la fin ». Sur des rythmes et Pop et R&B, cette bande, composée de cinq jeunes garçons, a électrocuté tout le public en leur transmettant des charges d’énergie et d’adrénaline, digne des grands groupes de la scène musicale.

Comme à son accoutumée, le maître de cérémonie, Louis-Félix Fontaine, a clôturé cette journée avec des paroles pleines de gaieté et d’encouragement pour les jeunes élèves dans leurs études et dans leur quête de préservation de la francophonie. Le Forum local de Winnipeg n’a duré que le temps d’une journée, mais ces bienfaits sur la nouvelle génération vont au-delà des espérances. Grands et petits, élèves et enseignants, animateurs et invités, ont tous passé un moment agréable en mettant en commun leurs expériences et en menant des discussions des plus intéressantes, dans lesquelles la francophonie était à l’honneur. 

 

Le Forum local de Winnipeg est un événement d'une journée qui réunit à chaque année près de 200 élèves bilingues du secondaire de partout au Manitoba. Le Forum local est organisé par Le français pour l'avenir, en collaboration avec la Société franco-manitobaine et l'Université de Saint-Boniface.

Au cours de cette journée remplie d'activités et d'ateliers interactifs et amusants, les élèves participant au Forum local vivront une expérience culturelle et linguistique ensemble en français.

Le français pour l'avenir et la Société franco-manitobaine invitent toutes les écoles de la Division scolaire franco-manitobaine et d'immersion des 9e à 12e années à participer à l'évènement.

Quand et où aura lieu le Forum local

Le Forum local aura lieu le mardi 17 avril 2018 à l’Université de Saint-Boniface.

Les objectifs du Forum local

  • Établir des liens linguistiques et culturels entre les élèves participants.
  • Célébrer le bilinguisme et mettre l'accent sur le potentiel culturel et professionnel d'une éducation en français.
  • Rassembler des élèves de différents coins de la province, en leur fournissant l'opportunité immédiate d'en apprendre sur leurs cultures et leur communauté.
  • Inspirer et éduquer la nouvelle génération sur la valeur da la dualité linguistique au Canada.